2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008

Fragmentation of high multipolar vibrational strenght in a semiclassical approach

Authors: C. Fiolhais and L. Brito

Ref.: Journal de Physique 48, 51-54 (1987)

Abstract: Une nouvelle approche variationelle de l'equation de Vlasov peut décrire la fragmentation d'intensité correspondante aux résonances nucléaires géantes (l = 2 - 4), comme un résultat de l'éxistance de flux rotationel. Cette fragmentation doit se comprendre comme la manifestation, dans un système fini, du phénomène de l'amortissement de Landau, qui est bien connu, par exemple, pour un gaz, d'électrons. Dans ce travail, nous étendons des études antérieures pour analyser la fragmentation des hautes multipolarités (l = 5 - 7). On observe une augmentation progressive de la fragmentation, de telle façon que l'on peut dire qu'il n'y a plus de modes collectifs bien définis pour l > 6. Cette conclusion est en accord avec des calculs RPA, mais la perte de cohérence des modes de haute multipolarité n'est pas si dévelopée dans le cadre de l'approximation semiclassique que dans le cas quantique.